La Dolce Vita de Beryl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Dolce Vita de Beryl

Message  Beryl le Lun 16 Avr - 21:33

Bon euh, alors euh.
Il va être temps de reprendre un peu tout ce qui s'est passé, hein.
C'est un peu brouillon tout ça quand même.

Déjà, j'ai été sélectionnée par mes talents par le Commandant Diego. Vu les dons exceptionnels dont je suis pourvue et ma personnalité éblouissante, c'était un peu couru d'avance. Me voilà donc pourvue d'1m Nain et d'un Mage taciturne et en route pour une ville quelconque.
De toute façon elle était pas si terrible que ça cette ville, vu qu'on en est partis.
On a quand même mis en déroute des bandits et Sauvé des Innocents. Et ça, ça le fait bien, de Sauver des Innocents.

Donc on arrive, tout ça machin, on cherche notre contact. Ils sont marrants les gens, ils décident de tous porter le même nom. Et pour mieux se cacher en plus, ils prennent le même nom que quelqu'un d'autre.
Ho tiens, ce sera peut être une idée ça, pour la prochaine fois où Ils me disent de me faire discrète. J'aurais qu'à prendre le nom de quelqu'un d'autre qui est déjà pris, comme ça personne trouvera jamais que c'est moi en fait... cat

Donc on trouve le fameux Padre Gabriel, qui nous explique plein de trucs. On va voir un premier groupe de gens, j'abats un type qui vocifère au milieu d'une place pleine de monde et en plein jour (les doigts dans l'nez !). Ca impressionne les types (normal !) et donc j'ai RDV avec leur boss. Pendant ce temps, les deux autres trament un truc pas net et super crado... J'ai pas vraiment écouté ce qu'ils ont raconté de toute façon.

Je divertis des malades dans un Couvent et les bonnes sœurs sont contentes. Je parle au type que j'ai abattu, mais il sait pas que c'est moi. En même temps, je voulais pas le tuer.
Si j'avais voulu le tuer il serait mort.
S'en suit toute une histoire de Bouchers, de Cochons et de Cuir, j'ai pas tout compris, c'était pas très marrant de toute façon.

Je finis par entraîner mes talents d'acrobate dans la rue. Les gens sont gentils quand on leur fait un joli spectacle, ça les rend contents. Du coup ils paient. Du coup je m'entraine souvent à améliorer mon spectacle.

A un moment donné, Padre Gabriel m'envoie un nouveau copain Jacintho. Il tombe à pic parce que lui et moi ("Le Bras Armé de la Justice", comment ça le faisait trop !) on sauve les deux autres d'une patrouille de gardes.
C'est irresponsable de les laisser seuls ces deux-là, en fait...

Y'a des gens qui nous cachent après, mais pas longtemps. Parce qu'ils se font dérouiller en pleine nuit.

Donc on va voir d'autres gens, qui ont un nom qui en jette grave, les Montes en l'Air. Bon, on a du mal à cambrioler le type qu'ils nous disent (enfin, "on", a du mal, suivez mon regard !!!). Mais vu qu'on n'est pas des incapables (enfin, "on" n'est pas des incapables... Vous m'avez comprise !) on cambriole un autre type qu'on n'aime pas.
Pour leur montrer de quel bois on se chauffe.
J'pense que ça les a impressionné.

Un peu plus tard on cherche le Lion de Tigrano. Je réussis à le trouver tout en m'entraînant à un spectacle. Le Nain devait être dans un mauvais jour parce qu'il a failli se faire tuer, quand même. Saleté de caractère.
On finit quand même par quitter la ville une première fois, c'est rigolo, on marche pas mal, on dort n'importe où, on suit les mauvaises indications qu'on nous donne (saleté de villageois).

On tombe sur un repère de bandits, qu'en fait c'est des incapables. Donc ni une ni deux on leur démontre que c'est des incapables.
Mais après on va quand même planquer chez les méchants bandits (bouuuh) pour en apprendre plus, et aussi leur faire la peau.
On leur fait la peau.

On revient dans la fichue ville où qu'y a plein d'églises et où ils s'appellent tous pareil.
Heureusement y'a l'auberge du Troll qui chante, et quand il chante, moi je danse, et je danse divinement bien.

Beryl
Acolyte
Acolyte

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  MJ des MJ le Mar 17 Avr - 10:23

lol!
J'adore !

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1753
Age : 31

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Kazadrim le Mar 17 Avr - 17:53

tu m'étonnes qu'après ca, on galère ... le commandant Diego nous referait le teste que arriverait au meme résultat ...

Au moins, avec de tels phénomènes, on peut que bien se marrer et triper en jdr
avatar
Kazadrim
Elu
Elu

Messages : 63
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Beryl le Ven 20 Avr - 19:56

Votre compagnie aérienne vous propose un bond dans le temps pour la suite du récit

J'aime pas les voyages.
J'aime pas les pécores.
J'aime pas les fêtes du village.
J'aime pas Anaïs la Sainte Falope !
Et d'façon ces ploucs savent pas danser.

C'est quand la capitale ? J'veux aller à la capitale... Les autres ils sentent mauvais et ils veulent enfluter des gnolls et faire n'importe quoi alors qu'on est en retard. Y'a qu'Omar et Gabriel de censé dans cette équipe.

J'aime pas les voyaaaages !

Beryl
Acolyte
Acolyte

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Beryl le Mar 1 Mai - 20:55

Haaa la capitale. Enfin un endroit pour moi ! De la vie, de l'animation, du faste, des amis... Enfin !
Bon alors évidemment ça n'a pas manqué. 'Fais pas ci !' 'Dis pas ça...' Je suis brimée par ma prétendue équipe. Comme si je les mettais toujours dans la mouise !
Avec le temps que j'ai passé à rattraper leurs bêtises...

Heureusement, Kaz a trouvé un armurier super sympa. Et moi j'ai rencontré un tas de super copains Halfelins. Enfin des personnes censées, qui savent comment profiter de la vie comme il se doit.

Bon j'ai pas pu y couper, on a du aller voir un type riche et hautain qui aime s'écouter parler, à qui j'avais rien le droit de dire. J'ai été sage et j'ai rien dit, mais apparemment ça lui suffisait pas et j'aurais aussi du pas bouger pendant deeees heuuuuures... Au moins j'ai réussi à pas etre obligée à parler au Roi, et ça, ça leur a fait les pieds.

J'ai été dans une bonne veine après ça parce que les gens étaient tous très chouettes et que la ville était bien donc j'ai fait un super pestacle. Et ça a tapé dans l'œil d'un Noble qui m'a logée-nourrie, fait progresser mon spectacle et emmené 2 fois voir le Roi.
Ho lala il fait pas super rigolo le Roi quand même. J'espère que la Reine est plus cool avec lui en privé qu'avec les Gens.

Et après tout ça et à peine quelques jours je dois quitter mon Noble et mes nouveaux copains pour retourner dans la pampa...

Beryl
Acolyte
Acolyte

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Invité le Mer 2 Mai - 17:40

Il paraît que tu as effectué quelques actions de très grande qualité devant sa majesté! En tout cas tu m'as l'ai harassé. Bienvenue en Médianie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Beryl le Ven 11 Mai - 21:36

[Hors-jeu, Session 15]



C'est la fête à la Prison
C'est la chtouille, chtouille, chtouille dans les cellules
Serpentiiiins et cotillons...
Chacun danse ! Avec son chacun...

(Version longue)
Monsieur le Directeur,
Il fallait qu'on vous dise
On est de sale humeur
On a la mine grise
Car depuis tant d'années
On va plus trop en boîte
Et puis danser tout seul,
C'est pas vraiment l'éclate...
C'est vrai mon cher ami
Maint'nant que vous le dites
Que tous ces derniers temps,
L'ambiance était limite
Et ça va pas en mieux
Etant donné qu'hier
Le « Boucher du Perreux »
A égorgé Lambert

Il me vient une idée
Pour que tout cela cesse
Pour que tout l'monde retrouve un
peu de joie
Mettez-donc ces chapeaux
Envoyez la musique et on y va...

C'est la fête à la prison
C'est la chouille, chouille, chouille
Dans les cellules
Les taulards et les matons
Ce soir tout le monde est noctambule
C'est la fête à la prison
On oublie les peines et les rancunes
Serpentins et cotillons
Chacun danse ... avec son chacun

Sur les barreaux
Y'a des guirlandes
Et dans l'mitard
Y'a des guirlandes
Au fond des douches
Y'a des guirlandes
Sur Francis Heaulmes
Y'a des guirlandes
Car d'habitude, on nous les fait faire
Mais ce soir c'est nous qu'on s'en sert...

Au refrain

Bernard Tapie
Il fait la fête
Et Jacques Chirac
Il fait la fête
Et Emile Louis
Il fait la fête
Et Charles Pasqua
Il va pas tarder...
Dommage que Bertrand Cantat soit parti
Car il aurait chanté aussi...

Oldelaf & Monsieur D - reprezents.

Pour Jacintho : oui, le mec derrière, c'était bien le mec d'au fond à gauche au concert (clavier-contrebasse-barre chocolatée-and so more).
A l'époque Oldelaf et Monsieur D l'appelaient Firmin Leperse (le neveu de Julien Leperse, narcoleptique) ; là c'était soit Charles soit Alain Berthier... Julien Breton en vrai.

[/Hors Jeu]

Beryl
Acolyte
Acolyte

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  MJ des MJ le Sam 12 Mai - 13:19

lol!

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1753
Age : 31

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Dolce Vita de Beryl

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum