Historique de l'expédition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique de l'expédition

Message  Denios le Dim 28 Oct - 19:45

Day 1 : L'expédition visant à traverser la grande jungle jusqu'à la Vallée enchantée des dragons est formée du Capitaine Duval, chef de l’expédition, du Père Augustin, prêtre de Daromir, de Hyacinthe, médecin et chirurgien complètement alcoolique, de Belliador et Louis Le Bas-Roy, deux mercenaires à Pouvoir, de 24 autres mercenaires, et de moi-même, Azeron, mage de mon état. On part d'un comptoir felxirois situé à l'embouchure du grand fleuve. La première partie du voyage consiste à remonter ce fleuve, à bord d'une fuste, dirigé par le Capitaine Lemarchand, avec pour vigie Gadmar et pour contre-maître Hervé. Soit un total de 33 hommes.

Day 7 : La remontée se passe bien pour l'instant. Nous nous arrêtons à un comptoir pour regarnir nos réserves.

Day 8 : Le soir tombe, quand soudain nous sommes attaqué par des indiens. Plusieurs de nos mercenaires tombent, dont un mortellement blessé, percés par des javelots. Plusieurs secondes se passent avant que notre compagnie s'organise et contre-attaque. La bataille se déroule bien, et les indiens s'enfuient. C'est alors qu'entendant du bruit derrière moi, je me rends compte que d'autres indiens sont en train d'aborder le navire par la rivière. Commence alors un combat entre les non-combattants du navire et les indiens. Le capitaine du vaisseau est blessé, et je lessive le pont avec une Vague. Louis, qui est remonté sur le pont, décide de sauter sur une pirogue, tombe dans l'eau et réussit enfin à monter dessus et à nettoyer la pirogue. Pris de panique, les indiens s'enfuient. Nous en capturons trois, puis nous soignons nos blessés. Pendant la nuit, deux des mercenaires meurent d'une fièvre foudroyante.

Day 9 : Nous essayons d'interroger les indiens, mais n'arrivons que très difficilement à communiquer. S'ensuit une discussion pour savoir si nous les exécutons ou les libérons. Assez convaincu, le Capitaine Duval ordonne de les libérer (EC en Commandement), mais les mercenaires s'en moquent et commencent à tabasser les indiens. Je lance un Jet d'eau sur le meneur de la mutinerie (Max), Belliador lance un nouvel ordre, et nous calmons la situation. Nous libérons finalement les indiens, et je leur donne de la nourriture pour qu'au retour nous ayons un accueil plus ... courtois.

Day 10 : 4 blessés ont des blessures qui se sont infectées, mais Hyacinthe les soignent bien, soutenu par mes sorts.

Day 12 [huiti] : L'état de l'un des blessés infectés, Guillaume, ne s'améliore pas.

Day 13 : Nous arrivons à un comptoir, où Duval rachète de la bouffe, et recrute 4 mercenaires supplémentaires : Herbert, qui combat au mousquet, Adil, cimeterriste suderon, Jack, et Nino Hernandez, qui semble assez habile de ses mains.

Day 16 : Louis et moi remarquons que les réserves de nourritures ont été trop entamé. Après quelques recherches, il semble que des rats se nourrissent à nos dépends. On monte alors un camp sur la berge, et nous partons chercher des plantes pour empoisonner les rats pendant que les autres vident la cale pour sauver ce qui peut l'être. Louis manque se faire bouffer la main par une plante carnivore, et Herbert aperçoit à temps un anaconda que l'on arrive à tuer, et que nous ramenons avec les plantes collectées. Pendant ce temps, au camp, l'un des mercenaires, Gustave, commence à instiller le doute sur la probité des nouveaux arrivants (qui auraient mis les rats à bord) ou sur la présence d'un traître qui aurait averti les indiens.

Day 17 : Purification de la vermine (puces, rats, ...)

Day 18 : Le Capitaine Lemarchand est mort cette nuit, Guillaume a toujours de la fièvre et ne va pas mieux. Il y a trois nouveaux cas de fièvre, mais Hyacinthe est optimiste. Un des mercenaires est mordu par une araignée, je le renforce ainsi que Hyacinthe qui réussit à le sauver. Par contre, il se pose un problème : maintenant que le Lemarchand est mort, qui va diriger le navire? Le Capitaine Duval recueille toutes les voix sauf celle d'Hervé, le contre-maître. Nino prend la barre à la demande de Duval. Le lendemain, il arrive à échouer le bateau, avec une importante voie d'eau, mais il finit par colmater la brèche.

Day 20 [huiti] : On part à la chasse. Gustave tombe dans un trou, et se fait 2 entorses, je me fait bouffer la tête par un jaguar (3PP), mais nous réussissons à le tuer, et nous récupérons des simples en nombre suffisant pour nourrir l'équipage. Pendant la nuit, quelques hommes "vadrouillent" sur le pont au lieu de tenir leur quart. Ils estiment que Nino et Adil essaient de plomber l'expédition.

Day 21 : Nino et Adil ont été égorgés pendant la nuit. Malgré ceci, le voyage continue, avec Louis à la barre. Le soir tombe enfin, et tout le monde s’arrête, éreinté.

Day 22 : Guillaume et un autre malade meurent de la fièvre. On arrive enfin au comptoir.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:43

Day 23 : Au matin, je prends des renseignements sur ce qui nous attend pendant le reste du voyage. Louis cherche un charpentier pour réparer le navire. Belliador trouve un médecin pour Herbert et l'autre fiévreux, qui commencent à se rétablir.
Duval essaie de trouver les auteurs des 2 assassinats. Il y a 2 suspects, Max (découvert par Augustin, Louis et moi-même, nos soupçons étant confirmés en public par Vincent, un des ses compères) et Herbert, accusé directement par Max et les siens. Duval est alors tenaillé entre son désir de vérité (exécuter Max) et son désir de poursuivre l'expédition (abandonner Herbert pour garder 6 mercenaires). Il décide alors (convaincu par Augustin) que le jugement sera rendu par un duel judiciaire : Herbert perd le combat, et Duval décide de l'achever. C'est alors que le pistolet explose, ce qui fait porter un doute sur le jugement, et Louis essaie alors de sauver la tête d'Herbert, et réussit.
Duval choisit d'abandonner le vaisseau, et de continuer à pied ou en pirogue. Gadmar, la vigie, hésite à nous suivre, mais Hervé le persuade de ne pas nous suivre. Nous ne sommes plus que 27 : Duval, Augustin, Hyacinthe, Louis, Belliador, moi, Jack, Max et ses 5 potes, Gustave le parano, Fernand le courageux, Vincent la balance, et 11 autres mercenaires (dont 3 blessés).
Ma pirogue comprend Louis, Belliador, Hyacinthe, Jack et Fernand .

Day 25 : Vincent la balance a disparu. Je le retrouve, mort et dépouillé, à proximité de l'auberge. On continue en pirogue pour environ 180 km.

Day 27 : La remontée se passe bien. Lors du premier quart, le soir au camp, des singes viennent et pillent le campement (équipement, nourriture, ...)

Day 28 : Un deinosaurus renverse la pirogue de Gustave. Celui-ci patauge, deux des mercenaires se noient, un autre nage comme si son armure ne pesait rien, un réussit a resté accroché à la pirogue, et le dernier se fait croquer. Gustave enlève son armure et nage vers notre pirogue. Louis et moi suivons des yeux les déplacements de la créature, prêts à agir. Louis tire dessus, pendant que nous aidons les survivants à monter sur notre pirogue. Le deinosaurus renverse alors notre pirogue. 2 autres hommes, dont Jack, meurent à leur tour. Max et sa bande paniquent au milieu du fleuve, alors que Duval et Augustin mènent leur pirogue vers la berge. Louis attire alors le croco, qui heurte la pirogue de Max mais ne la renverse pas. Le croco croque Louis (3 PP) qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Malgré tout, Belliador arrive à le tuer d'une balle dans l’œil, pendant que Louis le contient, ce qui surprend tout le monde, et leur attire le respect de tous.
Nous nous séchons, et commençons à cuisiner le croco, quand un T-Rex apparaît soudainement, et rugit (35 en score d'intimidation). Tous les PNJ prennent une tare, des Points de folie, et la plupart tombe évanoui, sauf l'un d'entre eux, qui fait un arrêt cardiaque (EC). Le T-Rex becte le croco, et se barre. Louis fouille ce qui reste du croco, et trouve des bézoards et des bijoux en or.
Il ne reste plus que Belliador, Louis, moi, Duval, Augustin, Hyacinthe, et 14 mercenaires dont 2 blessés gravement et 1 fiévreux, soit 20 personnes en tout. dans le matériel, il y a 3 pirogues, 80 rations, soit 4 jours, 2 merco sont sans barda, il n'y a plus de trousse de soins, Belliador et Louis ont perdu leur sac-à-dos, mais il me reste mes grimoires. Je fais une thérapie de groupe pour limiter les effets du T-Rex sur les hommes. Après une bonne nuit de sommeil, nous reprenons la route.

Day 30 : De manière surprenante le vent se lève, et souffle violemment. Un cyclone est un train de naître, et je m'en rends compte suffisamment tôt pour que nous accostions et nous enfoncions dans la jungle. Max et un des merco se font attraper par un arbre enlaceur, et meurent. Gustave est pris d'un accès de folie (EC) et se barre seul dans la jungle. Grégoire, Augustin et un des hommes se font aspirer par une espèce de vase (engloutisseuse) mais on arrive à les en sortir sans qu'ils aient subit trop de dégâts. On atteins enfin la butte vers laquelle nous dirigeait Louis, et on se cale. Le cyclone semble dévier de sa route (35 en chatte, puis 39). Le lendemain, le cyclone semble s'éloigner pour de bon (20+), nouvelle psychothérapie.

Day 32 : La journée se passe tranquillement, et le soir le cyclone se calme définitivement. Les PPs pleuvent ( +5 pour moi, soit 15, +6 pour Louis, soit 16, +7 pour Belliador, soit 16)
Pendant la nuit, nous sommes attaqués par une bande de chabouins. La bataille est épique, ils sont une vingtaine, mais nous finissons par vaincre, après avoir perdu Hyacinthe, Fernand le courageux et 4 autres mercenaires. Nous ne sommes plus que 11 : Duval, Augustin, Grégoire, Greg le survivant, Hugo, Lucien, Albert Yohan, Belliador, Louis et moi, tous avec des blessures multiples sauf les 4 derniers.

Day 33 : On récupère de la bouffe sur les chabouins, et l'équipe se séparent en 2 : Belliador, Louis, Hugo et Yohan vont chasser, les autres restent au camp pour soigner les blessés. La nourriture reste limitée, mais nous ne mourrons pas de faim, du moins... pas aujourd'hui.

Day 34 : Quelques minutent après la levée de camp, des raptors nous attaquent. Nous réussissons à les faire fuir après en avoir tuer quelques uns, mais la facture est lourde : Duval, Augustin, Albert, Hugo et Lucien nous ont quittés.

Day 37 : La jambe de Grégoire gangrène. Il essaie de se suicider, et se rate. J'abrège ses souffrances.

Day 38 : Nous (Belliador, Louis, Greg le survivant, Yohan et moi) arrivons enfin au comptoir, lui aussi touché par le cyclone. Et nos amis Hervé et Gadmar sont toujours là, bloqué avec leur fuste abîmée.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:43

Day 39 : Une expédition se monte pour explorer un vieux temple à une dizaine de jours, avec 3 autres Posseux : Arthur, médecin chirurgien, Homduil, chasseur-dresseur, et Taniel Soustek, chirurgien un peu combattant.
Louis craque, et décide de piller le magasin général, pour se rembourser les frais de nourriture.

Day 40 : Scandale au comptoir, le magasin général a été dévalisé pendant la nuit !! On se barre en vitesse.Pendant le voyage, Belliador se fait mordre par un serpent, sans conséquence grave

Day 41 à 48 : Rien d'extraordinaire, sauf que Louis se fait "attaquer" par un champignon, et que Tamriel se fait suivre par un gnoar, que nous arrivons à faire fuir.Louis continue à se faire apprécier des animaux, c'est au tour d'un jaguar de tenter d'en faire son repas.
Pendant que Louis développe son entente avec les animaux, Arthur et moi tentons une expérience et prenons une dose de "tue-gob". Nous nous tapons alors une petite halu assez sympathique, qui nous attire le désespoir du groupe.

Day 49 : Nous arrivons au temple, et nous montons le camp, de manière assez camouflée afin de ne pas être dérangé par des prédateurs de tout genre. Nous décidons de rentrer dans le temple au petit matin, et non à l'orée de la nuit.

Day 50 : Nous entrons dans le temple, et nous tombons sur plusieurs croisements assez singuliers et très agressifs entre des singes et des paresseux. Nous les nommons, sans nous casser la tête, des "singes-paresseux", et après les avoir vaincu, nous continuons. Des golems d'argiles puis des morts-vivants nous barrent à leur tour la route, mais nous nous frayons un chemin tant bien que mal. Nous récoltons quelques idoles en or, mais nous perdons Tanriel dans le dernier piège.
Cette expédition m'a donnée l'impression de ne servir à rien, puisque Homduil a détecté tous les pièges, Louis a tué tous les ennemis, et Arthur à soigner tout le monde. Il faut vraiment que je développe mes arts magiques.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:44

Day 51 à 60 : Pendant le trajet du retour, des chabouins nous retombent dessus, mais nous nous défendons mieux que la dernière fois, puis je me fais happer par une plante carnivore alors que j'explore avec Arthur. Heureusement, celui-ci arrive à me libérer, et nous faisons cramer la plante.
Nouvelle rencontre avec un gnoar, tué d'une balle en pleine tête de Belliador.
Alors que nous nous déplaçons sous les frondaisons, plusieurs araignées arboricoles nous tombent dessus et nous mordent, mais nous arrivons à les fuir, bien aidés par mes Vagues.
Enfin, nous arrivons au comptoir, et nous sommes de nouveaux abreuvés de PP.

Day 61 : Louis et Homduil partent chasser car l'auberge est trop chère (les autres payent). Ils se font cracher des spores à la gueule par un champignon géant. Ils le tuent, et celui-ci explosent en libérant d'autres spores. Ils reviennent malades. On guérit Louis, mais Homduil reste atteins. Arthur trouve alors un apothicaire, et qu'Homduil accepte de payer. Il guérit.

Day 62 : Tous sauf moi partent chasser. Ils trouvent des cerfs et en abattent 3. Sur le retour ils tombent sur un caïman, mais il ne pose pas de problème. Belliador réussit à marchander la bouffe en surplus.

Day 63 : Le bateau qu'on attendait pour rentrer au comptoir principal arrive enfin, et Belliador négocie le voyage pour 40 PO/j chacun, nourri, logé, blanchi.

Day 75 : Après une remontée tranquille, nous arrivons enfin au comptoir. Louis cherche un lieu où cacher son butin, sans que nous le sachions. Pendant ce temps, nous trouvons une bonne auberge où nous poser avant de chercher que faire.

Day 76 : Louis cache son trésor (score 22). Homduil glande, Arthur refait le stock de médocs, Belliador trouve un marchand qui accepte d'échanger notre butin, et je cherche des grimoires de meilleur niveau. J’entends parler d'un mage, Senopsis, qui pourrait avoir ce que je cherche, je lui rend visites visite, et nous tombons d'accord sur le tarif de mes 4 grimoires niveau 6, soit 200000 PO, une partie pouvant être remplacée par des services. Je donne un acompte de 40000 PO pris sur l'argent de Duval, et préviens l'équipe.

Day 77 : Toute l'équipe se rend chez Senopsis pour proposer ses services, et celui-ci indique qu'il va se renseigner. Belliador trouve un super armurier, et Arthur trouve enfin le staff médical.

Day 78 : Au petit déjeuner, 15 merco nous tombent dessus. Je nettoie plusieurs fois l'auberge à grande eau (Vagues), et la plupart des merco s'enfuient, sauf ceux qui sont KO. La garde arrive, nous allons tous au poste. Là, nous apprenons que je suis un mage noir (!!), et nous sommes tous mis au arrêts.

Day 81 : Troisième jour en prison, des gardiens interrogent Arthur. Lui et Homduil sont changés de cellule. Louis crochète la serrure avec sa dague, va voir Arthur et Homduil, puis assomme le garde, prend les clés, et nous fait sortir. Mais notre évasion échoue.

Day 82 : Arthur et Homduil sont libérés. Ils partent à la recherche d'un prêtre et/ou un mage blanc. Ils trouvent le Père Jean-Paul, prêtre et mage reconnu. Convaincu de l'urgence de la situation, celui-ci va à la milice et demande à me parler. Ayant écouté mon histoire et testé mes aptitudes, il promet de s’occuper de mon cas, et va parler au Gouverneur.

Day 83 : Arthur se renseigne sur les merco, pendant que Homduil cherche une pute pour soutirer des infos aux merco.

Day 84 : Procès. Je révèle ma véritable identité, Thierry Sebrat d'Argonne, 3ème fils d'Andrew, Comte d'Argonne, Pair de Mirados. Mon innocence, et donc aussi celle de mes compagnons, est révélée grâce au témoignage du Père Jean-Paul. Tout le monde cherche alors le responsable de cette histoire, et nous finissons par trouver Jean Bonbeur, serviteur de la principale Maison ennemie de la mienne.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:44

Day 85 : Senopsis nous propose une mission : un collectionneur (Hugo Grant) veut chasser un T-Rex, et le tuer lui même afin de l'empailler. Il se promène avec son garde-du-corps, un Semi-ogre à Pouvoir.

Day 86 : Nous trouvons un navire et 5 mercenaires pour nous accompagner, et nous négocions 100 PO/j et par personnes. Nous décidons de remonter le fleuve jusqu'au 2ème comptoir, puis de cherche la bête .
Une lettre de Père m'est adressée : l’aîné de mes frère est mort, et puisque le deuxième est dans les ordres, je me retrouve héritier présomptif du Comté d'Argonne. Je n'ai ni l'envie ni les épaules pour cette tâche, et en tant que troisième fils, je pensais être tranquille. Quelle merde... Pendant que les autres prennent une cuite avant le départ, je médite sur les options dont je dispose : rester ou partir, partir ou rester...

Day 87 : Ma décision est prise, je l'annonce à Père par lettre. Je serai rentré dans 1 an, jusque là, qu'il continue à tenir le trône. J'annonce ma décision à mes compagnons, et nous prenons le bateau avec Hugo.

Day 94 : La remontée se passe bien, même si certains des hommes sont malades. Un serpent géant attaque le vaisseau, heureusement, Louis et le SO le découpent en tranches. Nous récupérons la peau du serpent, autant que possible, pour faire fabriquer des armures. Le soir même nous arrivons bon gré mal gré au comptoir, et nous décidons de laisser le bateau pour le faire réparer. Nous passons la nuit à l'auberge.

Day 95 : Nous recherchons des informations sur la présence d'un T-Rex dans les parages, et sur la possibilité d'obtenir une armure en écaille de serpent. L'armurier local prétend être suffisamment compétent, il prend donc nos mesures, et commence le travail. Pour le T-Rex, une tribu d'indigènes pas très loin d'ici en vénérerait un comme une divinité ou quelque chose comme ça. Nous décidons de partir le lendemain.

Day 98 : Ça fait 3 jours que nous explorons la jungle, et toujours rien, sauf que certains des hommes commencent à présenter des excroissances sur le corps et le visage. Enfin, nous remarquons les signes d'une présence humaine, nous devons avoir atteint le territoire des indigènes. Effectivement, quelques instants plus tard, ceux-ci nous encerclent, mais j'arrive à me faire comprendre et j'apaise leurs inquiétudes. Ils nous invitent alors dans leur village, et nous donnent des fongicides, pour soigner les "excroissances" qui sont en fait des champignons. Une fête est organisée en notre honneur, et je m'essaie à leurs pratiques chamaniques. L'expérience est... particulière. J'aurais probablement mal réagit si je n'avais pas été guidé dans ce... voyage.

Day 99 : Les indiens nous raccompagnent hors de leur territoire, et nous croisons quelques créatures surprenantes : des grenouilles géantes, qui gonflent et qui finissent par exploser.

Day 100 : Nous trouvons les traces du T-Rex, puis la bête elle-même. Face à celle-ci, Hugo n'est plus vraiment chaud. Mais une fois celle-ci suffisamment blessée, Hugo réussit à l'achever. Nous découpons la tête, pendant qu'Arthur construit un truc pour la transporter. Sur le chemin du retour, une araignée géante m'attaque, mais Belliador la blesse, et l'araignée s'enfuit.

Day 104 : Nous revenons au comptoir, et nous nous y posons le temps que nous guérissions, que le bateau finissent d'être réparé, et que nos armures en serpent soient terminées.

Day 107 : Nous reprenons le navire, en direction de l'embouchure. Day 111 : Alors que le comptoir est tout proche, nous remarquons un navire échoué. Il semble que l’équipage ait été bouffé par des croco. Nous récupérons ce que nous pouvons, et nous finissons la descente jusqu'à la ville.

Day 112 : Hugo, très content de nos services, nous paye pour 25 jours de voyages, soit 2500 PO chacun. C'est un début.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:44

Day 113 : Louis va vendre ses bézoards à Senopsis.

Day 114 : Juvenal de Simple-Pierre cherche son père disparu dans la grande jungle. C'est un dénommé Franck, un mercenaire armanien, qui s'occupe du recrutement, On négocie 100 PO/j au lieu de 50 grâce à Belliador.
Début de la Semaine Sainte, Un tournoi est organisé, Louis s’inscrit.

Day 116 : Concours de bras de fer, Louis se fait battre. Day 118 : Début du tournoi, Louis se qualifie, mais finit 2ème.

Day 125 : Départ avec Juvenal, l'expédition se compose de Justinien de Simple-Pierre, Alador de Karadon (pote de Juvenal), Justinien Salibois, docteur, Eusbé de Mornilame, prêtre, Franck le recruteur, Belliador, Louis, Azeron, 10 mercenaires et 2 guides, soit 20 personnes. On prend un navire qui fait la navette entre les comptoirs. Nous arrivons au 1er comptoir le Day 132.

Day 133 : Il y a une voie d'eau sur le navire, qui nécessite plusieurs jours de réparations. On repart le Day 137, et on arrive au 2ème comptoir le Day 142.

Day 144 : Départ vers le 3ème comptoir. Quelques personnes tombent malades, légère indisposition. Nous arrivons au 3ème comptoir le Day 151.

Day 152 : Un des mercenaires, masqué, essaie de mettre le feu dans la cabine du capitaine. Je le stoppe, il s'enfuit, il se fait abattre une balle dans la tête. Louis et Belliador coursent le tireur, mais il les sème. 6 mercenaires sont hors de cause, 2 sont suspects mais étaient ensembles, un merco est introuvable ainsi que Eusbé.
Je me présente sous mon vrai titre à Juvenal, pour obtenir plus d'infos sur l'expédition et son père : il a entendu parler d'une cité drax abandonnée et il est parti l'explorer. Juvenal, Franck, Alador et les 3 Pjs décidons d'effectuer une surveillance discrète sur les hommes.

Day 154 : On quitte le comptoir. Le lendemain un cas de fièvre hémorragique se déclenche. Je le soigne magiquement, il semble aller mieux, on verra comment il évolue. Après concertation avec Juvenal, nous faisons une annonce auprès de l'équipage, afin de renforcer la confiance, et nous indiquons qu'il y a un médecin et une mage blanc dans l'équipage.

Day 156 : 5 nouveaux cas. Une petite expédition se monte pour récupérer des antidotes : le guide demi-elfe, Louis, Belliador, 3 mercenaires. Moi et Justinien soignons les malades en attendant leur retour. Day 157 : 3 malades vont mieux, 3 vont moins bien, et 3 nouveaux cas. Encore 5 nouveaux cas le lendemain. Day 164 : Le vaisseau repart, Eusbé meurt, le capitaine meurt ainsi que 4 marins.

Day 169 : Nous subissons une attaque de pirates, mais nous les repoussons.

Day 170 : Arrivée au 4ème comptoir. Quiproquo, le comptoir nous prend pour les pirates, mais nous réussissons à nous expliquer, et nous accostons. Il reste Juvenal, Alador, Justinien, Franck, Azeron, Belliador, Louis, Arthur (un médecin/ chirurgien à PP que nous recrutons ici), les 2 guides, 5 mercenaires et 11 marins, soit 26 personnes.

Day 171 : [septi 23ème battage] Nous sommes mis en quarantaine jusqu'au Day 173.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:45

Day 174 : On part vers le 5ème comptoir, grâce à Juvenal qui trouve un navire le day 173. Le trajet devrait durer 7 jours. On s'échoue sur une mangrove. On cherche des lianes pour tirer le navire. On perd un marin qui se noie.

Day 181 : [huiti 32ème battage] On arrive sans autre problème au 5ème comptoir. On repart le lendemain vers le 6ème comptoir. Il y a 5 jours de voyage.

Day 185 : L'équipage se comporte bizarrement, comme s'ils étaient sous influence. Azeron en profite pour interroger les membres d'équipage afin de voir qui est responsable des dégâts subit auparavant. Charles, l'un des mercenaires, lui paraît jouer un rôle, et ne répond pas à ses questions, les autres mercenaires paraissent clairs. Les effets s'estompent, mais la journée est perdue. Azeron prévient Juvenal, Alador et les Pjs de ce qu'il a découvert.

Day 187 : Arrivée au 6ème comptoir, RAS. Nous repartons le lendemain, nous arrivons au 7ème comptoir le Day 192, et nous repartons 2 jours plus tard, le day 194.

Day 198 : Le vent se lève, le capitaine stoppe le navire et le place dans un endroit sûr ( 4 en score!!). Le gouvernail se fait arracher, et une branche épaisse tombe sur nous et perce la coque. Charles en profite pour mettre Juvenal en joue, mais il est grillé par le Pjs. Louis intervient et dévie l'arme, mais Charles le convainc qu'il a vu un monstre, ce que confirme Louis (* en Per). Belliador ne voit rien, Homduil confirme, Arthur protège Juvenal.

Day 199 : La tempête se calme, nous repartons, et nous arrivons le day 204 au 8ème comptoir, où nous sommes bien accueillis.

Day 205 : [huiti 16ème labourd] Début de la Semaine Sainte pour l'Apothéose de Vestina, qui aura lieu le Day 211. Juvenal décide de rester ici pour la fête, et de continuer sur le même vaisseau.

Day 215 : Nous quittons le comptoir. Le lendemain, plusieurs personnes tombent malades, et Arthur identifie une intoxication alimentaire, la bouffe est avariée. Nous décidons de faire demi-tour, pour changer la bouffe, et nous repartons enfin le day 219.

Day 220 : Quelque chose nous attaque pendant la nuit : des Homarus (hommes-homards). 2 matelots meurent, et Ollias se fait couper le bras, mais nous arrivons à les faire fuir.

Day 227 : Une créature énorme sort de l'eau devant nous, c'est un triton. Après un combat épique, on arrive à le battre, mais le navire est gravement endommagé. Arthur dirige les réparations, nous nous arrêtons pendant 2 jours. Les nuits sont calmes, les réparations se terminent dans les délais, nous repartons.

Day 230 : Nous arrivons au 9ème comptoir. Ollias, qui a perdu sont bras, reste au comptoir. Nous nous arrêtons pour 8 jours pour parfaire les réparations.. RAS.

Day 238 : Nous repartons enfin. Nous trouvons le day 246 des insectes rares qui font de très bon ingrédients magiques, et nous arrivons le lendemain au 10ème comptoir, que nous quittons rapidement. Nous arrivons au 11ème comptoir le day 254, et nous partons vers le 12ème le day 256.

Day 262 : Pendant la nuit, environ 40 indiens nous attaquent. Nous arrivons difficilement à les repousser. Le bilan après l'attaque est les 5 PJs en pleine forme, Juvenal, Alador et Franck aussi, Justinien est mort ainsi que le guide demi-elfe. Parmi les 5 mercenaires vivants au début du combat, Octave est mort, Adalric, Charles et Anselme sont blessés, et Phillinor est ok. Parmi les marins, la facture est plus importante, il y a 3 morts et 7 blessés sur les 10 hommes restants. Le comptoir n'est pas loin, on devrait y arriver.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:45

Day 263 : Un boulet de canon, qui vient de la jungle, frappe à proximité de la proue. Azeron aperçois 4 indiens et 1 médian en train de manœuvrer un canon. Les PJs prennent le contrôle du navire, Louis à la barre, Belliador au commandement, Homduil aux voiles, Arthur au rames et Azeron au contrôle élémentaire. Nous arrivons à quitter la zone de canonnage après qu'un autre tir soit esquivé, et nous arrivons en vue du comptoir. Un mec nous indique de contourner l'arrivée pour éviter des indiens. LA manœuvre est réussit, et nous accostons sous les vivas des habitants, nous sommes le 1er navire à accoster depuis des semaines.
Apparemment, un mage est en train de monter les indiens contre le comptoir, qui est soumis à siège.

Day 264 : (histo du début de la journée égaré, donc simplifié)
On pars vers la zone où était caché le canon qui nous a attaqué, on le trouve, on le détruit, on pars de l'autre côté du comptoir pour en trouver un second, on le trouve, mais nous sommes attaqué par des indiens, 5 créatures bizarres, 4 identiques et la 5ème différentes, sans doute une invocation, et le fameux mage.
Louis fonce dans le tas.
(reprise de l'histo)
Louis attaque la bulle d'eau du mage, tranche dedans mais ne passe pas au travers. Le mage lance un brouillard, Louis ne voit pas grand chose. Les autres se dirigent vers le lieu du combat quand ils interceptés par les 5 créatures. Le 1er round est difficile.
Louis abîme la bulle d'eau, mais insuffisamment, le mage lance alors 2 jets d'eau, Louis prend 2 groggys 8 #. Pendant ce temps, nous tenons mais nous ne pouvons toujours pas attaquer, Homduil prend une Morteslle.
Le mage lance 3 jets d'eau sur Louis, esquive (39 en esquive). Nous continuons à défendre, sauf Belliador qui arrive à tuer 2 indiens transformés, le sien et celui d'Azeron, qui en profite pour lancer une boule de feu et blesser l'invocation.
Le mage lance 3 jets d'eau sur Louis qui continue à esquiver. Nous arrivons à vaincre l'invocation.
3 jets d'eau sur Louis qui esquive, 1ers soins sur Homduil, Belliador recharge.
3 jets d'eau sur louis qui n'esquive pas : 3PP. Nous nous déplaçons vers le combat contre le mage.
Le mage nous voit arriver, et en profite pour invoquer de nouveau son invocation.
Le mage commence à discuter, je lance l'aura double, en attente, mais Louis commence à attaquer et rate.
Le mage lance 4 jets d'eau (4 possé à 43), Azeron perds 3PP, Louis grave 5# reduite à légère, Belliador mortelle 6# réduite à grave, Arthur mortelle 7# réduite à grave. L'invocation attaque Louis, un indiens attaque Azeron.
Nouvelle série de jets d'eau, on s'en sort pas trop mal, L'un des jets d'eau touche et blesse l'invoc. qui se retourne contre son maître.
Belliador finit par tuer le mage d'une balle dans la tête, il tombe, une bulle d'eau se forme autour de lui.
Quand la bulle se dissipe, Azeron pille allègrement le cadavre du mage, et identifie plein d'objets magiques :
une couronne de commandement (+4 commandement), pour Belliador, des gants de guérison (qui permettent des jets de chirurgie en 1rd au lieu de plusieurs minutes) pour Arthur, une bague d'arcane (+1 arcane d'eau), une lance de défense (CS défense niv 4) et une ceinture de protection (qui génère une bulle d'eau quand le porteur est blessé : End 23, encaisse 7 niveau, durée 8rd), ces 3 derniers objets étant gardés par Azeron. Puis on retourne au comptoir.

Day 265 : Repos bien mérité. Belliador et Homduil sont fiévreux, mais Arthur les soigne. Nous faisons réparer nos armes et armures.

Day 267 : Azeron convainc le groupe d'aller dans la forêt récupérer le grimoire du mage. Arthur piste à 21, Belliador "survie" à 21.
Louis remarque des indiens qui nous encerclent. On s'arrête, et Homduil et Azeron tentent de communiquer, sans résultats. Nous repartons. Les indiens nous attaquent, nous prenons une grosse claque, mais Belliador fait un bon jet de charisme et obtient un cessez-le-feu. Belliador apprend la langue, et leurs fait croire que le mage était un mage maléfique, que son grimoire est maudit, et que nous venons le récupérer pour le détruire (bon jet de bluff). Les indiens le croient et accepter de nous le donner : c'est un grimoire Eau niv 6, mais abîmé car les indiens ont planté une lance dedans. Nous repartons vers le comptoir avec un ultimatum : Le comptoir doit dégager ou guerre totale. Belliador essaie de convaincre le comptoir, mais il est peu persuasif.

Day 270 : Nous partons vers le 13ème comptoir, que nous atteignons le day 275. Nous quittons ce comptoir le lendemain, les eaux sont tumultueuses et boueuses, pas mal de débris descendent le courant. Nous arrivons au 14ème comptoir le day 279, et nous continuons notre remontée le lendemain.

Day 283 : Des nuées de moustiques nous entourent, plusieurs personnes attrapent le paludisme, et ont de la fièvre. Nous essayons de les soigner le lendemain, avec divers degrés de réussite.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Denios le Mar 11 Mar - 7:46

Day 284 : Manque de chance, pendant que nous soignons nos malades, un kronosaurus nous attaque, il gobe 3 marins et renverse le navire. Après une folle course poursuite dans l'eau, les survivants atteignent la rive : Arthur, Azeron, Belliador, Louis, et 2 marins (2nd manque de pot, ce sont les 2 marins qui ont fait * en résistance au palu, ils vont donc prendre un H- par jour). Homduil est mort, ainsi que Juvenal ets ses compagnons. Nous estimons la distance vers le comptoir le plus proche à environ 80 km, et il rest en tout 8 PP à la team.
Belliador oriente à 14, on avance, on se cale pour la nuit, RAS.

Day 285 : Azeron oriente à 26, les marins n'arrètent pas de geindre, Arthur trouve un endroit caler (24) pour la nuit.

Denios
Séraphin
Séraphin

Messages : 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique de l'expédition

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum