Chronique des deux preux paladins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Lun 9 Fév - 11:10

Chronique des preux paladins Gabriel le Blanc et Godric de Maupertuis


Les exploits de Gabriel le mage blanc et du chevalier Godric de Mautpertuis commencent le jour de la saint Laurent d’Ibercia (Quadri 12e Tonte – 3 avril) lorsque quelques jours après avoir fait le vœu de partir sur les routes porter la justice de Tharès, ils éliminèrent à deux une bande d’une quinzaine de brigands qui sévissaient dans le bois de Primard. Pour ce faire ils s’étaient déguisés en roturiers et s’étaient laissé attaquer. Ils n’avaient eu ensuite qu’à pister les blessés pour trouver le repaire des bandits et les éliminer. Le lendemain, prompte et sévère justice fut appliquée aux malandrins.
Poursuivant leur route, les deux paladins firent halte au moutier Saint Lizias le jour de la Sainte Camelia aux Fleurs (Sidi 14e Tonte – 5 avril). Or il y avait dans ce lieu un désordre spirituel dû aux penchants contre nature de certains frères. Le père abbé vit dans l’arrivée des deux preux un moyen d’y remédier. Après une enquête de Godric et une discussion du fin et pénétrant Gabriel avec les principaux suspects, le mal fut débusqué, et les frères pêcheurs Hugo et Robert rudement sermonnés.
On était la saint Abelius le Valgonien (Quadri 20e Tonte – 11 avril) lorsque le sieur Godric proposa de retrouver l’ermitage originel du monastère et de le rendre à la piété des bons moines. Le père abbé expliqua alors que c’était impossible depuis des générations car une bande de Hyanidaes avaient élu domicile dans la forêt et depuis lors les bons croyants ne s’aventuraient qu’à la lisière. Le chevalier argua que c’était l’occasion de pacifier le bois afin que le monastère puisse en avoir usage. Les deux paladins s’adjoignirent les services du garde champêtre et partirent dès le lendemain. Ils étaient revenus pour la saint Pape Corvin l’Erudit (Septi 23e Tonte – 14 avril), leur mission accomplie, Dieu leur ayant accordé la grâce de retrouver aisément le saint ermitage.
Le père abbé fut ravi de cette nouvelle et fit chanter des actions de grâce ce huiti (c’était la Saint Rodrigue le Fléau des Païens – 15 avril). Le lendemain, dix frères partaient avec les paladins défricher la forêt et remettre l’ermitage en état. Mais Dieu leur réservait une cruelle épreuve. Le Troidi 27e Tonte (sainte Jade l’Orientale – 18 avril), tandis que les moines défrichaient, une quarantaine de Hyanidaes leur tombèrent dessus ! Seuls le mage et le chevalier réussirent à se replier après un rude combat.


Dernière édition par MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:03, édité 1 fois

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Lun 9 Fév - 11:11

Ils résolurent alors de demander son aide à l’évêque. Ils arrivèrent en ville le jour de la sainte Viviane la Magicienne (Cinqi 29e Tonte – 20 avril). Le lendemain, Godric se renseignait dans la cité tandis que Gabriel faisait des recherches en bibliothèque. L’évêque Lambert de Caldes était un mondain, détesté du peuple mais très apprécié de ses pairs, religieux ou laïcs. Le Septi 31e Tonte (Saint Prophète Gabriel – 22 avril) Godric boosté par Gabriel, rencontra la maitresse de l’évêque, Albeline, et la persuada de les aider. Elle plaida leur cause auprès de l’évêque et fit inviter Godric à dîner. L’évêque Lambert trouva le chevalier éminemment sympathique et, inspiré sans doute par la Providence, s’enthousiasma d’exaucer leur requête. Aussitôt l’ordre de lever l’ost fut lancé.
Le jour du saint Moine Placide (Quadri 36e Tonte – 27 avril) l’armée arriva au monastère Saint Lizias, forte de 40 chevaliers et 400 piétons. Le lendemain, le mage invoqua Scouty, un esprit céleste qui révéla la position et le nombre des ennemis (qui entretemps s’étaient tenus à peu près tranquilles) : un village de 450 Hyanidaes. La bataille eut lieu le sidi 38e Tonte (Sainte Evelyne la Prostituée – 29 avril). Gabriel boosta son ami, Percy (son invoc de combat) et 10 chevaliers. Godric fit 32 morts et 16 blessés. Le mage blanc rallia les piétons qui fuyaient devant la sauvagerie des Anihoms. Le combat était ardu mais grâce aux chevaliers, la bataille fut finalement remportée. La région était débarrassée de la menace de ces infâmes pillards et les moines pouvaient exploiter tranquillement le bois.


Dernière édition par MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:03, édité 1 fois

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Lun 9 Fév - 11:11

Lors des réjouissances qui suivirent cette victoire, le baron Olivier d’Ezthor parla aux deux paladins de disparitions dans sa ville. Ceux-ci se proposèrent aussitôt de l’aider à résoudre ce mystère. Le Undi 1er Fauche (Sainte Geneviève la Felxore – 2 mai) ils commencèrent leur enquête en rencontrant maître Georges, le bailli. Après avoir fait un tour de la ville, ils conclurent qu’ils n’y avaient pas que les enfants qui disparaissaient, mais également des personnes âgées et des marginaux. Esclavagistes ? Bandits ? Absalémites ? Les rumeurs allaient bon train. La nuit Scouty survola la ville et repéra des goules. Le jour du Saint Abbé Odilon (Deudi 2e Fauche – 3 mai) les deux paladins nettoyèrent le repaire de ces abominations. Scouty pista les goules jusqu’à leur antre dans le cimetière. Il y en avait apparemment une vingtaine. Gabriel fit deux invocations de combat et lança des sorts de soutien sur tout le monde. A l’entrée ils furent assaillis par une quinzaine de goules mais après en avoir tué une douzaine, les autres fuirent. Dans les couloirs ils combattirent des blêmes, que Block et Percy repoussèrent. Ils poursuivirent les goules qui se replièrent dans une autre salle où les attendaient une vingtaine de goules, une dizaine de blêmes et une goule royale. Les invocations du mage les retenaient tandis que les 2 paladins se demandaient comment ils allaient s’en sortir. Gabriel invoqua les esprits célestes de lui accorder un nouveau sort : grenade magique, ce qui s’avéra très efficace (et tant mieux car Block était déjà tombé). Godric finit les monstres restant, coupant en deux leur chef. Seules trois goules blessées purent s’échapper. Le comte était ravi de n’avoir pas eu à lancer ses hommes contre ces horreurs, conscient des pertes qu’il aurait eu à essuyer, et récompensa les deux paladins de 5000 PO chacun.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:04

Le lendemain, les deux preux repartirent sur les routes, guidés par Scouty. Godric, qui était très bon pour obtenir des renseignements, surtout lorsque Gabriel appelait sur lui la faveur des esprits, avait appris qu’une armée d’ogres avait pillé un village de la baronnie de Sélegra et les deux paladins entendaient y mettre bon ordre. Ils furent hébergés par le baron, qui les invita aux thermes. Le chevalier (toujours renforcé par le mage) en profita pour discuter avec les gens et apprit toute l’actualité locale, régionale, nationale et internationale d’un ménestrel demi-elfe qui se trouvait là.
Après une journée passée à regarder tomber la pluie, les deux paladins prirent congé du baron et se lancèrent sur les routes de campagne à la poursuite de la bande des Krugs, douze bandits Semi-Ogres. Ce n’est que le Sidi 6e Fauche (Saint Pape Lucius le théologien – 7 mai) qu’ils les retrouvèrent, grâce aux vols de reconnaissance de Scouty. Ils chargèrent alors les rufians et Godric fit un massacre. Rentrant alors à Sélegra (sur le chemin, le cheval de Gabriel, Ezuri, perdit un fer, ce qui leur fit perdre du temps), ils gardèrent l’or pour leurs frais mais, toujours soucieux d’encourager les autres à suivre la droite voie de Tharès, firent don du reste du butin à leur hôte contre la promesse qu’il serait utilisé à bon escient.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:05

Le lendemain, Huiti 8e Fauche (Sainte Alice la Lépreuse), après l’office, les deux paladins guidés par Scouty partirent en direction du comté de Borht, qui connaissait alors une période de crise économique et où une hérésie était en train de se développer. Cette croyance pernicieuse critiquait la sainte Eglise de Tharès, la prétendant corrompue, et les membres de cette secte prônaient une pauvreté et une chasteté rigoureuse, ainsi qu’une attitude belliqueuse. Ils annonçaient partout que le Jugement Dernier était proche et que bientôt Absalem règnerait sur Azurhyàn, et provoquaient troubles et bagarres partout où ils passaient.
Trois jours plus tard, le Troidi 11e Fauche, les deux preux prirent contact avec les fanatiques, qui étaient déjà plus de six cents, grâce aux renseignements du sieur Godric. Pris à parti par des enragés, ils firent don de tout leur argent et demandèrent à voir le gourou, Armand. Celui-ci maîtrisait le Pouvoir et cru les avoir converti, mais ceux-ci, par la grâce de Dieu, étaient restés purs et leur cœur démentaient ce que leur bouche disait pour se sortir du péril dans lequel ils étaient engagés. Ils faisaient en effet semblant d’adhérer aux vues des hérétiques pour mieux les connaître et trouver ainsi le moyen de les confondre.
Le Sidi 14e Fauche (Saint Sébastien l’Archer – 15 mai) ils rejoignirent l’escouade de Renaud de Miremont, chevalier ruiné maîtrisant le Pouvoir et acquis à la foi hérétique, qui était connu pour aimer le jeu à l’excès. Ce félon dirigeait une troupe de bandits (15 soldats et 30 fanatiques) avec laquelle il pillait la région et approvisionnait secrètement la bande itinérante des millénaristes.
Le Huiti 16e Fauche (Sainte Agnès la Chaste – 17 mai), alors qu’en ce jour sacré se tenait le marché octomadaire des moines d’Onéphire, les deux paladins firent échouer l’assaut des hérétiques, qui avaient résolus de le piller, et voici comment : sous prétexte de tenir ouverte les portes pour que la bande entière puisse se déverser sur le marché, les deux paladins s’avancèrent jusqu’au bourg. Là Godric fit semblant d’attaquer les gardes pendant qu’il leur expliquait brièvement la situation et tandis que Gabriel lançait ses sorts de renforcement. Les scélérats, voyant que le combat semblait engagé, s’élancèrent à leur tour pendant que les habitants fuyaient. Mais au lieu du pillage attendu, ils prirent des grenades magiques et les gardes qu’ils croyaient morts barricadèrent les portes derrière eux ! Assurant la sécurité des paysans, les gardes laissèrent ensuite tout le soin du combat aux deux paladins, seulement aidés de Blok et Percy, les invocations de combat de Gabriel. Ils réussirent malgré tout à défaire les 45 hommes. La partie fut chaude, Godric livra un duel haletant contre Renaud et Percy fut même tué dans l’aventure (ce qui interdisait à Gabriel de l’invoquer avant 15 jours). Mieux, ils firent dix prisonniers qu’ils firent remettre au comte.
Chevauchant à bride abattue sous la pluie, ils arrivèrent chez le Comte dans la nuit et Godric le supplia de lever l’ost pour détruire les millénaristes avant qu’ils ne fassent plus de dégâts. Mais ce seigneur avait le cœur endurci et refusa d’agir sous prétexte que la bande se déplaçait et qu’elle serait dans quelques jours hors de sa juridiction. Ses propres terres n’étaient pas menacées et il ne se sentait pas concerné par les problèmes de ses vassaux.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:05

Les deux preux résolurent de régler l’affaire seuls et échafaudèrent un plan pour éliminer le gourou de la secte. Pour cela Gabriel passa plusieurs jours à confectionner des potions et parchemins magiques. Le problème était qu’ils étaient sans le sous, ayant donné tout leur or (plus de 60 000 PO) aux hérétiques afin de s’intégrer. Godric persuada l’aubergiste de prendre patience et même de leur avancer de l’argent contre sa parole qu’ils le rembourseraient. Ils laissèrent le cheval de Gabriel en gage et le mage offrit au généreux tenancier une potion magique.
Le Septi 23e Fauche (Sainte Martine Martyre des Pauvres – 24 mai), sur les indications de Godric et comme à chaque fois guidés par Scouty, ils arrivèrent au camp des millénaristes, qui entretemps avaient triplé leurs effectifs (1800). Ayant éliminé quelques gueux de la secte, ils se déguisèrent avec leurs frusques et parvinrent sans problème au centre du camp, aidés par le Ciel qui déversait ce jour-là des trombes d’eau. Bien qu’Armand ait réussi à s’échapper de sa tente au début du combat, le plan se déroula comme prévu : ils le bloquèrent avec des murs magiques et huit invocations niveau 1, équipées et boostées par magie, retinrent les fanatiques qui affluaient par dizaines tandis que Godric combattait le chef et que Gabriel lançait des grenades. Leur mission accomplie, à court de PP et les invocations tombées au champ d’honneur, ils s’enfuirent comme prévu grâce à un parchemin de téléportation. Scouty les attendait avec Robebrune (le destrier de Godric). Ce fut un carnage et une grande victoire pour la foi : ils tuèrent ce jour-là environ 150 ennemis, dont 4 chevaliers et 20 hommes d’armes récemment convertis qui constituaient la garde du gourou.
Le soir, les deux paladins étaient hébergés par le chevalier Robert de Briseban, qui, galvanisé par leur exemple, devait prochainement les assister dans leur quête.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Ven 27 Fév - 2:05

La mort du leader mit bien fin au mouvement hérétique comme les deux preux l’escomptaient. Un cinquième des gens rejoignirent le troisième homme du complot millénariste, le mage Larangran, établit dans le château du chevalier Renaud de Miremont, et dont nous reparlerons bientôt. Les trois cinquièmes se dispersèrent, un millier de gueux rentrèrent ainsi chez eux ou se retrouvèrent à errer sur les routes. Mais un autre cinquième, les plus fervents, choisirent de poursuivre leur œuvre impie et constituèrent des bandes vivant de pillage. Les paladins, qui avaient envisagés cette éventualité, résolurent aussitôt de traquer ces centaines de bandits avant qu’ils ne ravagent la région.
Godric convainquit Robert de Brisban de leur prêter une monture le temps qu’ils puissent récupérer Ezuri. Ce chevalier, enthousiaste, proposa même de les aider avec son beau-frère Gauthier le Dur et leurs écuyers Romain, Pierre et Charles. Au cours de cette quête, l’exemple de Godric inspira également un autre chevalier, Gontran de Caralois, qui se joignit à eux avec ses écuyers Théodore et Aurélien. La huitaine fut passée à traquer les malfaiteurs pour les exterminer. Godric trouvait toujours des informations pertinentes à point nommé pour localiser rapidement les bandes. Scouty les repéraient en volant (en fin de huitaine les chiens de Gontran les aidèrent également) et les chevaliers, boostés par le mage, chargeaient et taillaient ces mécréants en pièces. Contre les premières bandes, les plus nombreuses, Gabriel employa ses grenades magiques, qui étaient toujours d’une puissance exceptionnelle. Ils exterminèrent ainsi 350 bandits en une huitaine (2 bandes de 40, 3 de 30, 5 de 20 et 8 de 10), souvent sous une pluie battante car le temps fut particulièrement mauvais. Après chaque carnage, Scouty ramassait les pièces (les chevaliers ne se seraient jamais abaissés à détrousser des cadavres) et Gabriel put ainsi récupérer quelques milliers de pièces de cuivre, l’argent faisant toujours défaut aux paladins (entretemps le mage avait envoyé un message magique à l’aubergiste pour lui demander de patienter encore quelques temps).
Le Undi 33e Fauche (Saint Pape Claude le Boiteux – 3 juin) les chevaliers se reposaient de leur sale besogne chez le baron Alcème de Mornirine qui, pour les remercier du nettoyage effectué sur ses terres et celles de ses vassaux, et par amitié pour Godric, qu’il trouvait très sympathique, remplaça leurs armes par d’autres d’excellente qualité (un forgeron nain réputé travaillait en effet pour sa famille depuis des lustres).

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Dim 5 Avr - 13:41

C’est le jour de la saint Branus de Médianie (Cinqi 37e Fauche – 7 juin) que les deux preux investirent le donjon dans lequel se trouvaient les plus fervents hérétiques et leur maître, le mage noir Laragran. Ces hommes avaient été corrompus dans leur âme et dans leur chair : ils étaient tous transformés en chimères hideuses. Mais la puissance que leur avait accordé les démons ne leur fut d’aucun secours contre le bras vengeur des paladins, qui les exterminèrent jusqu’au dernier après s’être introduits secrètement dans le donjon par le sommet. Après avoir récupérer de quoi continuer leur sainte mission, les deux preux rentrèrent au château de Robert de Brisban. Ils revinrent le lendemain avec les chevaliers et des hommes d’armes pour détruire le village au pied du château, occupé par les hérétiques.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Dim 5 Avr - 13:41

Le Troidi 3e Moisson, alors qu’ils faisaient halte à l’abbaye Saint Georges Chevalier, Godric entendit parler d’un monstre hantant une forêt d’Halfshire, une araignée des ténèbres ayant résisté aux tentatives pour la déloger. Les paladins résolurent d’en faire leur prochaine quête après avoir passé la semaine sainte à Segomil, la capitale du Moulisain.
Le Huiti 8e Moisson, début de la huitaine sainte, Godric se fit le champion d’un paysan, Gustave, contre un chevalier, Luc de Noiremotte, pour le vol d’une vache. Après enquête les paladins avaient conclu que sa cause était juste, et cela leur fut confirmé lors du Jugement de Tharès, lorsque l’épée de Godric se mit à flamboyer par la grâce de Daromir. Le chevalier coupable fut confondu et paya une amende.
Les deux pieux assistèrent bien sûr à tous les offices de la huitaine sainte et s’inscrivirent aux tournois. Le tournoi de chevalerie fut un beau spectacle et Godric défit cinq adversaires avant de tomber honorablement face au vainqueur du tournoi, le champion Aristophane de Souffrepierre. De même, au tournoi de mages, Gabriel défit un mage niveau 6, Nerodor le Maître des Glaces, avant de se faire éliminer lui aussi par le vainqueur du tournoi, Abelius Armée-de-Pierres.
Les paladins firent de très généreuses donations à l’Eglise après leur victoire et décidèrent de rester davantage dans la ville afin de s’équiper convenablement. Gabriel enchanta une épée que Godric vendit un bon prix lors de la foire de la Saint Thimoty (Quadri 28e Moisson – 9 juillet). Cela leur donna les fonds nécessaires à l’élaboration d’autres objets magiques (baguettes d’invocation notamment).
La Saint Marcus, Frère d’Armes de Tharès (Troidi 11e Battage – 1er août), ils participèrent au tournoi d’arts martiaux. Godric fut éliminé au 4e tour et Gabriel arriva jusqu’en 8e de finale.
Le Sidi 22e Battage (12 août) ils participèrent aux célébrations de la Saint Pape Ergèbe le Conquérant, particulièrement fêté à Segomil.
Le lendemain, Gabriel les téléporta à Ellechor où Godric s’acheta un parchemin d’attaque de givrefeu au cas où. Les deux paladins prièrent Tharès pour qu’Il les protège pendant le combat contre l’araignée des ténèbres et Notre Seigneur exauça le mage blanc.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  MJ des MJ le Ven 10 Avr - 21:44

Le Quadri 28e Battagec (18 août) les deux preux arrivèrent par téléportation à Château-Giant, en Halfshire. Le lendemain, Godric se renseigna auprès du garde champêtre, qui les mena à un rôdeur elfe. Le Sidi 30e Battage (20 août), le jour de la Sainte Claire Lumière de Tharès, les preux, guidés par le rôdeur atteignirent l’antre du monstre. Ils l’explorèrent, guidés par Scouty qui ouvrait la marche, entourés de lumières magiques. Ils furent soudain assaillis par une créature arachnide qu’ils défirent mais qui n’était qu’une invocation. Pendant ce temps, leur adversaire se boostait magiquement. Quand ils arrivèrent dans une zone de ténèbres ils surent que le monstre était tout proche … Soudain le sol devint collant sous leurs pieds. Les deux paladins pouvaient réduire leurs handicaps avec le Pouvoir mais Percy et Block, aveuglés et englués, étaient inutiles. Les deux preux avaient des clones magiques (Godric par miracle, Gabriel par la cape magique qu’il avait gagné au tournoi) mais malheureusement l’araignée aussi. Sa première attaque élimina tous les clones de Godric, qui par chance ne fut pas touché par la vraie araignée (il n’avait pas défendu pour pouvoir riposter). Gabriel, en attaquant avec ses clones, parvint à détruire ceux du monstre et Godric put la blesser mortellement (réduit en Grave car elle était réceptive au Pouvoir). Les paladins ne parvinrent pas à la toucher au round suivant et en une attaque elle colla 3 PP à Godric (qui n’avait plus qu’1 PP, Gabriel 2). Par chance le mage porta une terrible attaque qui acheva la créature des ténèbres.

_________________
"La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme" Albert Camus
avatar
MJ des MJ
MJ des MJ
MJ des MJ

Messages : 1755
Age : 32

http://azurhyan.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique des deux preux paladins

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum